Accueil Mairie Présentation de la commune

Présentation de la commune

Un peu d'histoire ...

Ses origines sont vraisemblablement romaines, l’étymologie nous donnerait alors Sévèriacus. Des sondages archéologiques réalisés en 2013 ont permis de découvrir des éléments d’architecture -corniche en marbre, colonne en briques, tuiles et enduit polychrome- qui attestent la présence d’une villa gallo-romaine à Civrieux. Les premières mentions écrites de Civrieux remontent au Xème siècle que ce soit pour la paroisse, mentionnée dans le Cartulaire d’Ainay ou pour un château propriété de la famille Calvi.

Au haut moyen-âge, période plus trouble, les habitants quittent la vallée et ses terres fertiles pour se rapprocher du château. Entre le XIIème et le XVème siècle, le château s’agrandit avec des tours d'angles et une cour intérieure avec un puits (nous retrouvons une partie de ces éléments encore aujourd'hui).

Il faudra attendre le XVIème  pour que de nouvelles maisons trouvent leur place dans la vallée à proximité des berges du Semanet, et de l’ancienne occupation gallo-romaine.

L’église actuelle date de 1882. Elle fut construite sur le cimetière, devant l’ancienne église du XVIème siècle devenu vétuste et trop petite. La démolition de l’ancienne l’église permettra la création de l’actuelle place de l’église !

L’habitat à Civrieux s’est dispersé autour de pôles formant des « hameaux » tels que le château avec des maison, du XVème  au XIXème siècle, l’église avec des bâtisses du XVIème au XVIIIème , le carrefour des ponts avec des maisons du XVIIIème au XIXème ainsi que des domaines agricoles sur les hauteurs et dans la vallée.

Les activités agricoles (pâturage, céréales, vignes et fruits) ont été progressivement démantelées à partir des années 1970. Des lotissements ont peu à peu fait doubler et même tripler la population estompant ainsi le caractère rural du village pour rentrer dans le péri-urbain.

Au début des années 1980, la création de la zone d’activité économique et commerciale a permis d’accueillir une centaine d’entreprises et a profondément modifié la morphologie du village lui permettant de se doter d’équipements publics de qualité pour les sévériens et la trentaine d’associations qui animent la vie du village.

Civrieux d’Azergues est aussi tournée vers l’Europe avec en 2000 un jumelage avec Corciano en Ombrie et en 2005 avec Pentling et Bavière.

Depuis le 1er janvier 2014, la commune fait partie de la Communauté de Communes Beaujolais Pierres Dorées qui compte 34 communes.